Kickstarter

Entre autres initiatives intelligentes qui font grandir la créativité et l’entraide grâce au web, voici Kickstarter.

L’idée : une plateforme de financement de projets. Le principe : vous présentez votre projet et fixez une somme à atteindre pour qu’il soit réalisé. Le truc en plus : la possibilité de mettre différentes options pour certains montants de dons faits, qui attribue un cadeau spécifique pour les donateurs ayant atteint ces montants.
A noter que le site est vraiment bien conçu pour mettre en valeur l’information, les images, et donner envie d’investir pour les créateurs qui proposent leurs idées.

Le pourcentage de financement est clairement indiqué sur chaque fiche : à titre d’exemple, nous pouvons voir que RoboChair a reçu 5 599$ sur les 17 500$ nécessaires, et que 6 backers ont fait un don de plus de 35$, ils recevront donc, si le projet est entièrement financé, un tee shirt RoboChair. Pour les 12 donateurs de 175$ et plus, c’est l’objet fini en lui même qui sera « offert ».

Selon le projet, ces récompenses pour don vont du simple fond d’écran pour ordinateur, à la carte postale signée par l’auteur, crédits au générique du film, éditions limitées de DVD…

Certaines idées sont même financées bien plus largement que la somme souhaitée : regardez par exemple Galileo, une plateforme rotative pour poser son Iphone afin de s’en servir comme caméra « mobile » : 702 427$ ont été obtenus sur les 100 000 nécessaires. L’argent est rendu aux donateurs si le projet n’atteint pas la somme prévue pour le réaliser. (Merci à Manta Plussun pour m’avoir éclairé sur cette question!).

N’ayant pas ouvert moi même un compte pour financer un projet, je ne sais pas trop par contre comment se passent les transactions : dans le cas par exemple de Galileo, les créateurs reçoivent-ils sept fois la somme demandée, ou seulement ce qu’ils avaient prévu? Y’a-t-il un système de « plainte » si on ne reçoit pas les objets promis pour nos dons? A défaut, n’importe qui peut imaginer un projet fictif et recevoir des sommes conséquentes sans rien faire ou presque…
Des questions auxquelles ont certainement pensé les créateurs du site, et qui, je pense, ont réponse si l’on se lance dans l’aventure KickStarter.

Pour la petite histoire, je suis arrivée sur ce site en m’intéressant à l’histoire de la montre Pebble, lancée et entièrement financée sur cette plateforme. 100 000$ demandés, 10 266 845 obtenus, un succès qui a fait le buzz de l’objet, défini comme un exemple de l’internet 3.0.
Cette montre a deux spécificités notable : la première est tout d’abord un affichage monochrome à e-ink, appelée encre électronique, qui permet un affichage pixel par pixel d’une définition très précise. Ensuite, et c’est ce qui fait tout son intérêt, Pebble est une montre intelligente qui communique avec les mobiles Iphone et Android, ce qu’on appelle aussi l’internet des objets.

Voici donc pour une présentation du service Kickstarter : si vous avez déjà financé un projet ou lancé le votre, je serais très intéressée pour avoir votre témoignage là dessus, laissez moi un petit commentaire. Je n’ai parlé que des projets new tech, mais les catégories sont très vastes: danse, théâtre, cuisine, musique, photographie… toutes vos idées ont leur chance d’être financée grâce à des donateurs du monde entier!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s