Newsletters Invasion

Un titre à faire trembler Gozilla : L’invasion des newsletters gé(n)antes!
Dans ce billet -d’humeur- pas de grandes idées, pas de solutions envisagées, si ce n’est une constatation: les newsletters plus ou moins pas sollicités pleuvent dans ma boîte mail, parfois avec plaisir, parfois absolument pas à propos, et la plupart du temps, aillant pour fonction principale de rappeler à ma mémoire déjà bien saturée les services d’amis, connaissances, sites webs, avec lesquels j’ai eu la bonne idée de me mettre en contact.
Pour vous qui suivez un peu mes news, vous savez déjà je passe mon temps à tester des fonctionnalités online, à rencontrer des gens, à discuter avec d’autres passionnés… Et je sème mes coordonnées à tout va, avec conscience quand même, à chaque fois, de m’exposer à des abonnements plus ou moins utiles.
Commençons par ceux que j’apprécie : Ouananiche, ami VJ de longue date et très productif, Perles et Breloques, dont Sandrine assure la comm’ avec régularité et une gentillesse à tout épreuve, BTrax Records, mes complices musicaux depuis mes premières scènes. Je lis, je suis les liens, j’écoute, j’achète parfois, je soutiens souvent, je réponds : n’ayant pas Facebook, qui il faut bien l’avouer, joue pour beaucoup le rôle d’interface de communication, ces news me permettent de rester en contact avec l’actu de gens que j’aime.
Les incontournables (et là n’est pas un éloge) : Ebay, Viadeo, LinkedIn, qui pour tout avouer commencent sérieusement à me courir sur la boite aux lettres. Malgré mes tentatives pour décocher au maximum les newsletter dans mes préférences, je reçois encore vraiment trop à mon goût des mails (jusqu’à 3 fois par semaine), m’indiquant l’actualité de tel ou tel réseau et les invitations de telles ou telles personnes. Et à chaque fois je suis dubitative : soit je ne connais absolument pas la personne en question et je ne vois pas l’avantage de me « mettre en contact » avec elle, ou alors je la connais plutôt bien et je me demande bien ce qu’un contact avec elle/lui sur ce service va m’apporter de plus…
Les dérivés : ce matin, j’ai reçu une newsletter (in)directement via le « service de messagerie » interne à Viadeo. Ce qui me refait penser l’intérêt, ou plutôt, les désavantages de ce genre de service. Non pas que cela ne m’intéresse pas, mais un doigt dans l’engrenage, et c’est toute la maison qui est vérolée…

Soyons clairs : avec Twitter (et Hootsuite depuis qu’il est devenu plus rapide et pratique de m’y connecter pour consulter ma timeline), ce blog, mes activités de VJ/musique/prestas, mon association, trois forums auxquels je participe régulièrement, ma vie perso, mes chats et mes lapins, je suis OVER débordée.

Alors comme dit dans l’accroche, je n’ai pas vraiment de solution à proposer pour gérer cette évidence cyberculturelle : chaque jours la consultation de mes mails et tout ce qui en découle me prend… toute ma matinée, soit environ 4 heures. Trier, ranger, lire, suivre les liens, consulter… puis l’après midi, action!
Voilà, tout est dit.
J’envisage d’au moins effacer mes comptes Viadeo et/ou Linkedin, qui, il faut bien le dire, ne m’apportent pas vraiment grand chose. J’ai envie d’envoyer, avant de l’effacer, un petit mot à tout ceux avec qui je suis en contact pour leur dire qu’on peut se retrouver ailleurs, ou leur donner les liens vers mon blog. Et là, je ne me sens absolument pas le courage de faire ce que je critique dans ces services : polluer leurs boîtes aux lettres d’infos qui, très certainement, ne leur apporteront pas grand chose de plus, et à moi non plus (taux de réponse constaté sur newsletter : 1%).

Un commentaire

  1. Pour ma part la solution est simple et radicale : elle consiste à gérer les contenus mail UNIQUEMENT avec des personnes physiques ! En effet, la moindre prise de contact avec un organisme résulte systèmatiquement sur une mise en fiche des coordonnées et un fourgage (par forcément voulu) de newsletters con-cons & commerciales dont on se passe bien.
    Les gens qui m’intéressent je les connais donc vraiment et ils sont assez fiables pour avoir mes coordonnées mail. De même, je les suis sur twitter car une chose qui m’intéresse, 140 caractères suffisent bien pour passer l’info et POUR QUE J’AILLE LA CHERCHER MOI-MEME. ^^ Le reste, c’est juste des outils tendance pour faire Genre Connecté mais franchement… une messagerie normale, une autre pour le chat live et un endroit pour se retrouver sur le web suffisent amplement.
    [ ] Coche cette case si veux ne pas pas te désinscrire à mon flux de spams BoredomOfDeath… ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s