Retro SciFi TvShows

Retro SciFi TvShows

Après les séries télé déjantées, les émissions geek old school, et les séries geek contemporaines,
une liste non-exhaustive des premières séries télé de science fiction. N’hésitez pas à commenter si vous avez d’autres propositions!

Retro SciFi TvShows

tripodsThe Tripods (1980) : une série que m’a fait découvrir Bookmore et dont je ne connaissais pas l’existence, bien qu’étant une grande fan de la Trilogie livre de John Christopher qui a servi de base à cette série télé. Le scénario : les tripodes, géants extraterrestres ayant envahi la Terre mais dont les humains ne savent pas grand chose, contrôlent la population grâce aux « caps », implantés sur la tête des adolescents dans un rite de passage à l’âge adulte. Ceux qui n’ont pas de caps sont considérés comme des renégats, eux-même se définissant comme des « hommes libres ». Un groupe de jeunes garçons mené par Will décide de ne pas subir cet implant et d’en savoir plus sur ces aliens, début d’un long périple qui les mènera jusqu’à des réponses inattendues…
Une série délicieusement rétro, avec des effets spéciaux pour l’époque assez réussis, et qui vaut le coup d’oeil pour son aspect post-apocalyptique.

prisonerThe prisoner (1967) : je pense que c’est la plus connues des séries de télé rétro dans cette catégorie. Le Prisonnier (nom français), c’est l’histoire d’un homme qui se réveille un jour sur une île étrange, où l’on appelle les « habitants » par des numéros.
Devenu « Numéro Six », cet ancien agent secret cherche constamment à s’enfuir et à comprendre ce qu’est cette endroit, gardé par des balles géantes blanches qui le ramènent systématiquement au centre de la ville.
A la fois science fiction, anticipation et métaphore, cette série est vraiment excellente. Les décors, les idées, le concept, sont uniques et d’excellente qualité.

The_Twilight_Zone_logo.svgThe Twilight Zone (1959) : une série de 156 épisodes, dont le nom français est La Quatrième Dimension (ou La Cinquième Dimension).
De par son nombre important d’épisodes, mais aussi son format, elle fait référence dans le domaine de la science fiction et de fantastique.
Chaque histoire est indépendante, et porte un message à caractère philosophique très marquant. On ne reste pas insensible à ces contes pour adultes, troublants, touchants, parfois inoubliables.
La série est suivie de The Outer Limits dès 1963 (voir le post dédié ici), dont le contenu social et politique est plus marquant, mais dans la même veine science fiction que Twilight Zone.

Lost_In_SpaceLost In Space (1965) :
La famille Robinson a été choisie parmi des milliers d’autres pour décoller à bord du Jupiter 2, une navette spatiale ayant pour but de les emmener coloniser Alpha Century.
Père, mère et leurs trois enfants, ainsi que le capitaine de bord sont prêts pour un voyage de plusieurs années à travers l’espace.
Le diabolique Dr Smith a quand à lui mis à bord un robot dont le but est de détruire le vaisseau après 8 heures de vol, mais il se retrouve lui même embarqué par erreur, ce qui compromet sa tentative de sabotage.
Voici donc le point de départ de cette aventure,
à découvrir pour les assidus de missions spatiales.

King_of_the_Rocket_Men_FilmPoster

King of the Rocket (1949)
Une série qui introduit Rocket Man,
personnage qui fera son apparition dans d’autres séries par la suite.
Cette série est difficile à trouver mais clairement du domaine de la science fiction : le héros Jeff King s’équipe avec les inventions du Docteur Millard pour combattre le démoniaque Dr Vulcan.
Et son gadget favori n’est autre qu’un jet pack, qu’ils appellent une « combinaison de vol à roquette alimentée par énergie atomique » (atomic powered rocket flying suit).
Un bijou en noir et blanc pour les amateurs du genre.

maxMax Headroom (1987) : cette série se base sur deux personnages, Max Headroom, animateur de télévision entièrement numérique très typé, et Edison Carter, journaliste aventureux. Les deux prennent place dans un monde où la télévision est un outil de manipulation des masses très présent, où les télécommandes sont bannies et le poste en lui même capteur des émotions et pensées des spectateurs, qui peuvent être ainsi surveillés. Edison ne va avoir de cesse de dénoncer ce système, point d’avancée du scénario. Il est à noter que Max Headroom en lui même a été à l’origine de tout un mythe, ce personnage étant apparu avant même la série télé en tant que VJ dans un programme télé de clips musicaux (sans générique de fin ni de début), immédiatement devenu culte en Angleterre. Il apparait aussi dans le film de la série et par la suite, dans un clip musical du groupe Art Of Noise ainsi que dans des publicités Coca Cola.

lexxLexx (1997) : cette série vaut le coup d’être citée dans la catégorie rétro pour ses décors, ses costumes et ses effets spéciaux kitsh à souhait. Wikipédia la défini comme « science fantasy » et je pense que c’est la meilleure description qu’on puisse lui trouver. Notable pour ses personnages, dont Kai assassin divin mort-vivant, son impertinence avec des esclaves sexuels et des objets dont la forme et les fonctionnalités sont ostensiblement équivoques, son thème musical Brunnen-G qui vous reste dans la tête même si vous n’en voulez plus… Lexx est un OVNI que les fans n’ont pas manqué d’aduler. A savoir si c’est mérité : à vous de voir!

Doctor_Who_logo_2010.svgDocteur Who première génération (1963) :  Docteur Who est la plus longue série de l’histoire de la télévision. Le Docteur se régénère régulièrement, ce qui explique qu’il aie survécu aussi longtemps, et sous différents aspects que sont les acteurs successifs qui l’ont incarné. Pour la petite histoire, car vous connaissez forcément cette série cultissime, sachez que dans l’épisode « La Fille du Docteur », l’actrice Georgia Mofett est la fille de l’acteur Peter Davison, le cinquième interprète du Docteur. Une série d’une telle ampleur que la réalité rejoint la fiction et assied un mythe totalement incontournable.

TOSopeninglogoStar Trek The Original Series (1966) :
Star Trek a fêté ses 40 ans,
et il serait impossible de ne pas lister cette série dans la liste!
Suivez les aventures de l’Enterprise,
avec le capitaine Kirk, le docteur McKoy et bien sûr Spock,
des icônes du genre dans de jolies combinaisons moulantes.
Space1999_Year1_TitleSpace 1999 (1975) : au même titre que StarTrek, Space 1999 est une référence du genre.
Le scénario : les déchets nucléaires entreposés sur la Lune provoquent un cataclysme, propulsant ce satellite à grande vitesse dans l’espace.
Devenue planète, elle devient une sorte de vaisseau, qui abrite encore les 311 habitants de la station AlphaBase désormais à la recherche d’un nouvel espace où vivre.

Bien que je ne les ai pas vus, je liste ci dessous d’autres séries notables du genre,  mes descriptions seront donc courtes. A noter : je passe à l’as les nombreux « super héros » tels Flash Gordon et Buck Rogers, qui sont je crois plus fantastiques que science fiction, bien que souvent placés dans un futur où les avancées technologiques sont nombreuses. Ainsi que Planet of Apes (La planète des singes), qui est une reprise du film de 1968.

The_Time_Tunnel_titlecard

The Time Tunnel (1966) :
série sur le thème du voyage dans le temps, basée sur le projet secret du gouvernement américain « Tic Toc » pour construire une machine expérimentale.
Alors que le projet commence à coûter très cher, le sénateur Leroy Clark est appelé à venir y enquêter, tandis que le jeune physicien Anthony Newman met en route la machine lui même et disparaît, perdu dans le temps.

LandofgiantsLand of the Giants (1968) : une série qui mélange voyage spatial, rencontre de géants façon Gulliver et critique de société, puisque les géants sont l’image d’une amérique totalitaire. Les arrivants seront pourchassés, leur capture étant l’objet d’une récompense de l’Etat, tandis que leur vaisseau, endommagé, est devenu inopérable.

On remercie Wikipedia pour les infos et les images d’illustration : ils font en ce moment une campagne pour appel à financement, si vous êtes intéressés, participez!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s