Online Shop

online shop

Today, une petite revue des services online que j’ai testés et sur lesquels on peut créer des objets/produits et les vendre. (RedBubble, Spreadshirts et Madmagz sont aussi cités dans l’article Objets à personnaliser)

RedBubble : Un site sur lequel j’avais trouvé des geek tees assez sympas, et quvjmina redbubblee j’ai testé pendant quelques mois. Leur interface de création est intuitive, et le rendu visuel vraiment attrayant, bien plus que d’autres sites comme VistaPrint par exemple.Le fait de pouvoir positionner les motifs sur une large partie du tee shirt permet une meilleure amplitude visuelle que d’autres services où seule une partie du torse est disponible, la présentation des cartes avec une ombre relief donne une bonne idée du rendu final, au contraire d’une image « plate », bref des finitions dans l’ergonomie de RedBubble qui sont vraiment appréciables.
Le + qui m’avait attiré est la présence d’un service communautaire, avec publication de news et contacts, mais je n’ai pas du tout assez de temps numérique à y consacrer.
J’ai cependant trouvé beaucoup de plaisir dans l’inspiration que cela m’a donné … plus que dans l’idée d’y vendre mes propres produits! C’est le pendant contradictoire à ces nombreux points positifs du coup. Je me tourne vers un prestataire « physique » que je connais et avec qui je peux discuter prix, quantité, qualité, voir dans son atelier les types d’impression, etc…
A adapter avec vos idées, votre inspiration, votre implication  numérique.

zazzle MR Spreadshirt: peu d’intérêt pour ma part du côté de ce service, pourtant bien linké et évalué sur le web. Le design des boutiques est particulièrement cheap, et les badges ne se vendent que par packs de 5. Enfin, c’était le cas il y a quelques mois encore.. je viens de regarder à nouveau le site et il semble s’être amélioré de ce côté là.
Du coup, c’est comparable à Zazzle. Zazzle, dont les conditions d’admission ne doivent elles pas avoir changé: beaucoup, beaucoup trop d’informations personnelles demandées, et des restrictions par IP. J’ai travaillé sur des produits pour MockRadar : étant avec une IP française, la connexion était restreinte par des subtilités territoriales et donc légales. Ils demandent par exemple soit un numéro de sécurité sociale US, soit une sorte d’agrément international avec 30% de taxes parce qu’on est hors US. Et là, tout est devenu compliqué. D’accord pour que le commerce international ouvre ses portes aux acheteurs étrangers, mais pas d’accord pour faciliter l’ouverture de la porte à des vendeurs étrangers, alors que le service est présenté comme identique. Des soucis légaux et légitimes, j’en conviens. Mais question travail d’équipe online, bien trop fastidieux.

De ces trois services testés, aucun n’a donc vraiment répondu à mes attentes. De plus, l’intérêt d’y faire appel est relativement limité par le fait que ce sont avant tout des sites qui permettent à n’importe qui de faire son propre produit avec l’image qu’ils souhaitent. Et si l’on souhaite prendre en charge une commande pour un groupe, pas de frais réduits pour plusieurs produits.L’idée à en retenir est donc avant tout de vendre des graphismes, déclinables par le client sur le support de son choix, avec les options (couleur, taille), qu’il souhaite lui même.

Je vais continuer cependant à me servir de Madmagz, qui s’adapte parfaitement à ce dont j’ai besoin. Le fait qu’ils fournissent leur service gratuitement est la clé du succès : les magazines version web sont accessibles à tous. Puis, si on le souhaite, on les passe en version pdf ou magazine imprimé, là de toute façon c’est payant, et on y met la marge que l’on veut.
J’ai cherché sans trouver pour le moment l’équivalent pour des plaquettes ou brochures : rien de concluant.

Moo business-cardsEnfin, je louche toujours sur Moo Printing, dont mon association La Bulle Technologique va certainement bientôt bénéficier, et leur option Printfinity décidément attractive : la possibilité, sans frais supplémentaires, de personnaliser le background de toutes les cartes de visite que l’on fait imprimer. Soit par exemple, 100 cartes toutes différentes, que la personne à qui elle s’adresse peut choisir dans votre main, ou que vous choisissez pour un envoi personnalisé. Et en cliquant ici, je vous parraine : vous avez 10% de réduction de ma part sur votre commande ;)
A noter cependant, Moo ne propose pas de créer une boutique en ligne. Mais rien ne vous empêche de faire comme faire comme Eudeline qui a une boutique Dawanda avec d’adorables objets fait à base de cartes de visite personnalisées : ses carnets (de gentillesses, de vacheries, de chance) sont un ravissement de créativité.

eudeline

D’ici peu, je pense vous poster quelques photos de ces produits réalisés, vous pourrez vous même juger de la qualité de ces services.

3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s