Pixel heart pop up card #DIY

C’est la rentrée et les Do It Yourself du Dimanche reprennent ~(˘˘)~

Évidemment, j’ai bien crafté cet été, alors j’ai PLEIN de choses à vous montrer. Prêts à vous dégourdir les doigts et l’imagination? Let’s go!

pop up card pixel heart - tutorial

°°°°0Oo.oO0°°°°

Today, une introduction aux cartes pop-up. J’en suis à mes débuts, que vous suivrez donc ici. Un peu de patience, on abordera certainement des réalisations bien plus compliquées.

★ Mais commençons par le commencement : connaissez-vous la différence entre le kirigami, les cartes pop up et les mechanical card? Si non, ben vous êtes tout comme moi il y a seulement quelques mois.

Décantons un peu ces notions.

Le kirigami, c’est l’art japonais du coupage de papier. Un peu comme l’origami est l’art du pliage. Le kirigami se fait généralement avec de tout petits ciseaux, à la main. Vous vous doutez déjà que pour ma part, j’utilise ma merveilleuse Cameo.

Les mechanical cards sont des montages en papier avec des parties mobiles qui dévoilent le dessin et bien souvent en changent l’aspect et le sens.

Les cartes pop-up sont crées à partir d’un système de pliage qui fait surgir les éléments quand la carte est ouverte.

montage cartes

J’vous vois v’nir : quelle différence entre le kirigami et les cartes pop-up? Et bien il y en a peu, mais essentiellement, c’est que le kirigami se passe de collages et que les découpes sont beaucoup plus fournies. L’essentiel dans le kirigami, c’est de découper tout petit petit petit et joli joli joli sur une seule feuille. L’essentiel dans une carte pop-up, ben c’est que ce soit une carte, avec différentes couleurs, plusieurs petits éléments imprimés et travaillés, ainsi qu’un message de voeux.

°°°°0Oo.oO0°°°°

Les cartes pop up utilisent quatre grands principes, je n’en connais pas les noms exacts donc je vais faire de mon mieux.

la grenouille (nommé ainsi car de nombreuses cartes représentant une grenouille l’utilisent). Le surgissement est créé par une pliure du papier qui, au moment de l’ouverture, en se dépliant, semble bouger et avancer vers soi
le décalage. Là il s’agit de décaler le dessin à découper de quelques millimètres, puis à l’ouverture de la carte, un dessin de type architectural paraît tenir debout tout seul, en relief
les papillons, ce sont de petites « pattes » en papier qui maintiennent les éléments légèrement au dessus du papier, comme suspendus en vol
le folding, lorsque la forme est juste découpée puis le papier plié pour la faire apparaître

Tout cela sera bien plus clair en images, voici donc

pop up tech

°°°°0Oo.oO0°°°°

Pour commencer, j’ai donc opté pour un modèle de type « décalage ». L’idée de ce premier tuto carte pop-up est de comprendre le principe de pliage et découpe, je vais donc vous montrer les différentes étapes et aussi, mes erreurs… car j’en ai fait quelques unes, que vous pourrez donc éviter.

Direction mon ami les interwebz, et je tombe sur le blog de Mini-eco, qui propose de super templates de cartes pop-up – justement à la une en ce moment, c’est une carte faite avec la technique grenouille.
J’ai choisi sa carte « pixel heart » vu que bon, coeur + pixel = love, enfin vous voyez ce que je veux dire.

Operation number one : télécharger son template, et l’imprimer sur du papier rose. J’ai aussi prévu le dos de la carte, du même format que le template. Erreur number one, le dos aurait dû être un chouilla plus grand que le template de base, comme sur le tuto de Mini-eco d’ailleurs, que j’aurais dû suivre un peu plus attentivement.

ph1

★ Ensuite, il faut commencer les découpes, avec un cutter (fais attention à tes doigts jolis et à ta table gentil lecteur) et en suivant les instructions. Alors là, erreur number two, faut BIEN suivre le modèle et ne pas oublier quelques petits coins par-ci par-là. Dans l’image qui va suivre, plusieurs découpes sont négligées (elles auront été rectifiées sur les photos d’après), sauras-tu les découvrir?

ph2

Puis il faut passer au pliage de la carte. Alors tu m’crois tu m’crois pas, c’est pas aussi facile qu’annoncé. Tout d’abord il faut que les découpes soient hyper méga précises, sinon ça gondole légèrement. Ensuite il faut peut-être un papier un peu plus léger que celui que j’ai utilisé, voire pas cartonné du tout, je referais des essais avec du papier imprimante classique pour voir.
Dans l’exemple de Minieco, c’est tout simple, tu plies, ça passe en relief. En vrai, j’ai dû ruser avec la lame du cutter en plusieurs étapes pour soulever délicatement toutes les petites pattes.
Erreur number trois > mais faut plier exactement là où c’est marqué, et pas inventer une pliure qui n’existe pas en haut du coeur Madame!

ph3

Bien, après toutes ces erreurs, j’ai quand même collé le dos. On commence par entièrement plier la carte, puis coller un seul côté. C’est là que je me dis que le dos aurait dû être un peu plus grand, ç’aurait été plus joli – pour ma défense, le dos ne fait pas partie du template (u_u’)

ph4

Je sais pas non plus si c’est moi qu’à gouré ou si le template est pile-poil, mais les « pattes » du devant sont un peu trop longues.

Le principe à retenir : on prend un format de carte, on marque la pliure au milieu. Puis une image que l’on souhaite mettre en relief par décalage. On décale ce motif vers le haut par rapport à la ligne centrale, puis on crée des pattes verticales sur toutes les arrêtes horizontales du bas du dessin, d’une longueur égale au décalage par rapport à la ligne centrale. La même chose en image? Cf ci dessous.ph5

Donc ça donne à peu près la même chose que le modèle de base, avec des photos bien moins éclairées et quelques découpes/pliage approximatifs, j’ai aussi rectifié mon erreur de pliage en haut du cœur. En regardant le modèle ci dessus pris d’un imprim’ écran du template original, on peut voir que les décalages ne sont pas tous de la même longueur – la flèche verticale violette étant elle strictement identique à chaque fois, on voit bien que les lignes à découper ne sont elles pas du tout égales. Je soupçonne un peu que ce soit la raison du gondolage constaté sur mon test. Mais j’dis ça j’dis rien, le prochain je le conçoit moi-même de A à Z et on verra bien qui c’est qu’a raison.

ph6

Je vais bien évidemment faire d’autres essais mais je trouve ce début assez concluant, le plus important aillant été de comprendre le principe et les erreurs à éviter. Pour une première leçon, c’est pas mal, non?

J’espère que cela vous a inspiré et que vous allez passer un super dimanche à tester tout ça. N’hésitez pas à visiter le blog de Minieco, il est vraiment plein d’inspiration!

Bon craft à tous

Visitez ma boutique Dawanda

banniere minky pop shop 01

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s