Secret Stash Pillow with LaFraise #DIY

Salut les gens!

Avec le printemps, mes Do It Yourself du Dimanche reviennent! J’ai bricolé plein de trucs, il est temps de vous les présenter <3

Je commence avec mon tant attendu DIY LaFraise, qui m’a pris un temps fou à formaliser (trop comme ci trop comme ça) mais qui finalement rend vraiment bien!

Secret Stash Pillow DIY - cybercultures.wordpress.com

the readerTout commence avec cet article Pimp Your Tee, où j’avais donné pas mal d’exemples d’upcycling de tee shirts.
Totalement séduite par la douceur de la matière tee shirt pour réaliser des oreillers, j’ai décidé de me refaire un tour sur le site LaFraise pour me trouver un motif sympa à customiser.
Ca tombe bien, ils ont régulièrement des promos : coup de coeur pour le modèle The Reader, à 10€, que je prend dans la plus grande taille possible pour avoir un peu de marge sur le tissu. Ambiance sci-fi, sur un gris qui sied à mon canapé, allez hop, c’est commandé.

Le tee shirt reçu, petit détail auquel je n’avais encore jamais été confrontée avec mes autres essais : il s’avère que le tee est bien plus long que large, et que le motif, parfaitement adapté pour le porter sur soi, n’est pas contre pas exactement au milieu en hauteur (logique, pour être en haut sur le poitrail…). Mon idée va tomber à l’eau si je ne l’adapte pas intelligemment. Trop peu large pour me faire une taie d’oreiller, à moins de le prendre en hauteur, le motif tourné à 90°. Flûte. J’ai dû donc remettre mes idées en mouvement pour faire quelque chose de sympa et logique.

the reader tee

Après l’avoir observé sous toutes les coutures – pour une fois l’expression est littérale -, plié, replié, rangé, dérangé… J’ai ENFIN réussi à trouver l’idée qu’il me fallait.

Un coussin cachette secrète, idéal pour y glisser mon lecteur MP3 quand je m’endors, ou tout simplement le ranger entre deux écoutes dans mon salon. Ni une ni deux (mais 5 mois plus tard …n_n) ciseaux, fil, aiguille, machine, une fermeture éclair récupérée et c’est partit.

 

 

002

N’hésitez pas à plier plusieurs fois votre tee shirt, à l’endroit, pour bien positionner vos coutures et regarder comment sera votre résultat final. Une fois que votre idée est faite, retournez le tee shirt à l’envers.

003

Moi je marque avec des aiguilles, chacun sa méthode, l’essentiel est que les deux morceaux de tissu soient bien fixés entre eux pour la couture.

004

Pour le point en zig zag, voir aussi un peu plus bas… m’enfin je suppose que vous connaissez les fonctions de votre machine :D Ce semblant de surjetage n’est pas obligatoire sur du tissu tee shirt, qui s’effiloche peu, mais améliore le rendu et la tenue du coussin.

005

Donc là, premier montage à l’aiguille en entier, découpe des bords, puis vous défaites quelques aiguilles en bas de façon à les replier. Pensez que le dessin sera centré, donc calculez la longueur à replier en conséquence.

006

Repliez les bords de chaque côté pour former l’intérieur de la poche qui sera dans le coussin.

007

Attention au moment où vous faites la couture à la machine, le passage de deux épaisseurs à quatre peut être périlleux. Il faut aller doucement, éventuellement soulever le pied pour bien remettre le tissu, voire faire les premiers points en tournant à la main, et non pas en laissant la machine tourner rapidement.

008

Madame, Monsieur, lectrice ou lecteur, ne t’offusque pas s’il te plait, je me doute que mes méthodes et termes en couture ne sont pas encore très conventionnels. « Surjetage », avec un T ou deux, je ne suis même pas sûre que ça existe. Mais rassure-toi, je suis en train de prendre des cours. Alors les prochains articles seront meilleurs.

009

Si comme moi, tu as récupéré la bourre d’un autre coussin ayant rendu l’âme, il y a de grandes chances pour que la mousse soit toute plate. Redonne lui un peu de volume avant de la ré-utiliser. Pas la peine de faire des petits morceaux, il faut garder de grands parties pour faciliter l’opération.

010

Avant de finir, vérifier que tout est bien fait, s’il y a un creux quelque part, ou une bosse, il est temps de remédier à ça.

011

Pour fermer le coussin, il va falloir user un peu de l’aiguille à la main. Allez chercher le fond tout doucement, sans retourner tout l’ensemble et en gardant le rembourrage bien dans les bords. J’ai essayé de faire un gribouillage de la façon dont je fait les points en longueur sur une côte, l’important est de repasser le fil dans le point précédent pour éviter qu’en serrant, le tissu ne « rebique » (bref, fais l’essai, tu verras).

012

Presque fini! Il faut fixer la fermeture éclair en bas, tout d’abord en faisant des essais montés à l’aiguille, puis en finalisant à la couture. J’ai tout d’abord tenté à la machine, gros fail. Les deux matières – tee shirt et bord de la fermeture – n’étant pas les mêmes, les tissus se décalait au fur et à mesure de la couture, pas glop. J’ai donc finalement opté pour le faire à la main. J’ai aussi rajouté un petit gris-gris, une clé ancienne, pour la glissière.

Bah voilà. Comme on dit par chez moi « et paf, ça fait des Chocapics ».

C’était pas si dur finalement :D Et trop la classe. Et ouais. Gros merci LaFraise, des bises et des arcs en ciel à tous.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s